Calcul frais de notaire : comment peut-on le faire ?

Accueil Catégorie Calcul frais de notaire : comment peut-on le faire ?

Si vous pensez acheter une maison, peu importe la fin, veuillez tenir en compte les différents tarifs et frais qui vont s’additionner au prix net de la maison. En vrai, ces frais supplémentaires peuvent faire augmenter le prix de la maison considérablement. Parmi les frais supplémentaires, on peut citer, les tarifs des agences et les frais de notaire. Dans cet article, nous allons vous expliquer de quoi sont constitués les frais de notaire, ainsi que la façon avec laquelle ils seront calculés.

De quoi sont constitués les frais de notaire ?

Par « frais de notaire » on peut imaginer que cela concerne seulement les commissions que va prendre le notaire. Mais ce n’est absolument pas le cas. Il est important de savoir que ces frais sont constitués de plusieurs éléments.calcul frais notaire

Qui doit les payer ?

Les frais de notaire diffèrent selon le mandat de vente de la maison, qui est souvent affiché sur l’annonce. Ces frais doivent être payés par l’acquéreur (la personne qui va acheter la maison). Ils sont, dans la plupart du temps, virés avec l’apport personnel. Cependant, il ne s’agit pas d’une obligation. Leurs chiffres peuvent être très importants, si la maison est ancienne.

La constitution des frais de notaire

Comme on l’a déjà dit, les frais de notaire n’incluent pas seulement la rémunération que l’acquéreur doit au notaire. En effet, ils regroupent les éléments suivants :

  • La rémunération complète du notaire.
  • Les tarifs supplémentaires, ou encore les débours, qui ont été versés par le notaire dans le compte de l’acheteur.
  • La fiscalité imposée sur toute la transaction de la vente, y compris les droits d’enregistrement, la TVA et la sécurité immobilière.

Comment peut-on calculer les frais de notaire ?

Le montant final des frais de notaire dépend fortement du prix de vente avec lequel vous allez finaliser la transaction. Cependant, le calcul de ces frais est encadré par les réglementations étatiques. Il faut savoir que pour vous en sortir, vous devez extraire la somme qui va de 2 % jusqu’à 3 % du montant de la vente. Cette règle s’applique uniquement dans le cas où la maison se trouve dans un état neuf. En revanche, si elle est ancienne, vous aurez à appliquer une autre règle. Vous allez prendre un pourcentage de 7 % allant à 8 % du total de vente.

Exemple de calcul

Pour une image plus claire, on vous propose une simulation. Soit le prix total avec lequel vous allez acheter la maison est de 300 000 euros. Si la maison est en état neuf, les frais de notaire seront de 6 000 euros. Toutefois, si le logement se trouve dans un état ancien, les frais augmentent jusqu’à 18 000 euros.

Peut-on baisser les frais ?

Comme vous l’avez surement déduit, le pouvoir d’achat va s’élever significativement. Ainsi, il est utile de chercher des solutions pour réduire une fraction du prix. Pour ce faire, vous aurez à vérifier le mandat de vente. Cela va vous permettre de savoir si la rémunération de l’agence sera payée par l’acheteur ou bien le vendeur. Dans le cas où ils seront payés du côté de l’acheteur, le montant des frais de notaire sera calculé à partir du mentant net de la vente.

Investir dans le vin : nos conseils avisés !

Dans les pays européens, la France est l'un des pays qui collectionne les meilleures marques de vin au monde à l'image du vin de...

Vin d’honneur maison : comment le préparer ?

Une fois que la cérémonie du mariage est terminée, les invités vont assister à d'autres festivités comme le vin d'honneur. Parmi les meilleurs moments d'une...

Comment trouver de l’aide pour un déménagement ?

Quand vous changez de logement, la question du déménagement de vos effets est primordiale. Il n'est d'ailleurs pas toujours très évident de s'en sortir...

Prix immobilier Bordeaux : des dispositifs pour défiscaliser ?

Le prix immobilier bordeaux vous fait peur, et vous pensez que vous ne pourrez jamais devenir propriétaire ? Détrompez-vous. En effet, il est tout...